Faire construire sa maison – Novembre 2016

Cinq raisons de faire construire une maison écologique

Le vert est dans la maison. Et promis ce n’est pas qu’une question de tendance ! La maison de demain sera plus respectueuse de l’environnement mais aussi de votre santé et même de votre bien-être. Et si vous en parliez avec votre constructeur ?

par Marianne Font

Depuis le 1er janvier 2013, et l’introduction de la RT 2012, toutes les maisons neuves sont basse consommation. Fini les passoires thermiques. C’est une bonne nouvelle mais cela ne suffit pas pour affirmer que votre demeure est écologique. D’ailleurs d’autres normes sont déjà en cours de préparation. En 2018, la réglementation énergie carbone entrera en vigueur afin de limiter les gaz à effet de serre. Dans la construction cela signifie notamment de porter une attention particulière au choix des matériaux et à leur cycle de vie (recyclage, empreinte carbone…).
En 2020, la réglementation bâtiment responsable (RT 2020) devrait devenir le nouveau référentiel. Si on ne connaît pas encore le contenu précis de cette législation, on sait déjà que les logements neufs devront désormais produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. En attendant, les constructeurs se mobilisent. Mieux, certains anticipent déjà en réalisant des maisons 100 % écologiques. Matériaux biosourcés, peintures et cloisons dépolluantes, air intérieur sain, lumière naturelle… ces réalisations vertes pourraient bien vous changer la vie. Découvrez pourquoi.

1 Respectez l’environnement
Opter pour une maison écologique c’est choisir une maison dont l’ensemble du processus de création est plus respectueux de l’environnement. Choix des matériaux durables et naturels (bois, enduits à la chaux…), isolants biosourcés (laine de bois, ouate de cellulose…), chantier propre, gestion des énergies grises, recyclage… tout doit être pensé pour éviter au maximum le gaspillage. « Le bois est un maté- riau naturel qui ne nécessite pas d’eau contrairement au béton », souligne Emmanuel Worms, dirigeant de Innov’Habitat. Les constructeurs engagés dans cette démarche suivent un cahier des charges très précis. « Le cycle de vie des matériaux est un autre point clé. Il faut favoriser les produits locaux ce qui permet de limiter pas mal l’empreinte carbone du chantier », assure Stéphane Weber, maître d’œuvre au sein de Bâti Concept Ecologique. Le recyclage des déchets fait également partie des impéra- tifs. Par exemple, les déchets de béton cellulaire pourront être récupérés pour être transformés en dalles isolantes, les restes de bois pourront être utilisés comme combustible de chauffage et le plastique sera expédié dans des usines de fabrication d’emballage… D’autres optent également pour des chantiers courts, les panneaux en bois sont préfabriqués en usine facilitant le travail de construction de la maison, limitant beaucoup les déchets. Tous ces nouveaux usages sont indispensables pour réduire l’impact du bâtiment sur la planète. Le bruit, les troubles du voisinage et même la poussière sont également contrôlés dans certains référentiels.